Le Marché D’Acier 2019

Les mesures de sauvegarde du marché européen de l’acier sont finalisées

La Commission européenne a finalisé ses mesures de sauvegarde sur les importations de produits sidérurgique ce vendredi 1er février 2019. Les nouvelles mesures de sauvegarde limitent les importations d’acier et d’aluminium dans les pays de l’Union européenne jusqu’en juillet 2021. Cette période vise à empêcher le marché européen d’acier d’inonder de 26 catégories de produits en acier qui ne sont plus importés aux États-Unis. Les mesures de sauvegarde sont spécifiques à chaque pays et globales, sous en forme de quotas et des tarifs. La plupart des pays importateurs d’acier qui dépassent des quotas prédéterminés (qui sont basés sur des moyennes historiques) seront assujettis à des droits de 25%.

Les mesures finales du Conseil européen comprennent une libéralisation progressive à intervalles réguliers au cours ces deux prochaines années. Le Conseil envisage une augmentation de 5% du volume du commerce hors taxe après chaque année. En ce moment, le premier pas vers la libéralisation est prévu le 1er juillet 2019, suivi de la même date en 2020.

Le directeur général de l’association européenne d’acier, Axel Eggert dit qu’Eurofer a apprécié des nouvelles mesures. Il ajoute que “Ces mesures sont parfaitement justifiées étant donné le détournement à grande échelle de l’acier vers le marché de l’UE, en partie à cause des répercussions de la surcapacité mondiale, et des article 232 mesures”. EUROFER demande à la Commission européenne de tenir compte des conditions de marché actuelle lors de la première révision des mesures de sauvegarde finales en juillet 2019. Monsieur Eggert conclut: “La récente volatilité des marchés et des échanges a eu des graves répercussions sur l’industrie sidérurgique européenne. Ces mesures de sauvegarde doivent être efficaces dans la réalisation de leur objectif et leur déploiement cohérent à long terme est la clé de leur réussite”.

L’Union européenne avait déjà imposé des mesures de sauvegarde temporaires visant 23 types pour les importations de produits sidérurgique en juillet 2018.

Perspectives du marché de l’acier 2019

Eurofer s’attend à ce que le secteur commercial se stabilize en 2019 et 2020, à la suite de l’affaiblissement de l’économie mondiale en 2018 avec des mesures protectionnistes. Alors que les perspectives de consommation locale sont modérément positives, l’économie européenne dépend largement de la demande locale. Le sentiment général vis-à-vis de l’investissement est approché par un niveau d’incertitude provoqué par un Brexit potentiellement sans accord. À la fin de 2018, la Banque centrale européenne a annoncé qu’elle mettait fin à ses achats d’actifs nets dans le cadre de sa politique de resserrement.

La croissance du PIB européen de l’association de l’acier pour le premier trimestre de 2019 est 1,7% et en 2020. Le secteur automobile, l’un des secteurs les plus consommateurs d’acier, a perdu de façon inattendue au troisième trimestre de l’année dernière.

La consommation d’acier apparente devrait augmenter en 2019 de 0,5% et en 2020 de 1,2% en Europe. Les importations totales d’acier (y compris les produits semi-finis) ont augmenté de 5% sur un an au cours des onze premiers mois de 2018. Les principaux pays d’origine des importations d’acier fini sur le marché européen d’acier ont été la Turquie, la Russie, la Corée du Sud, l’Inde et la Chine, représentant 65% des importations totales d’acier fini.

Les importation de produits sidérurgique turques dans l’UE ont augmenté de 65% en glissement annuel, ce qui inclut une augmentation de 80% des importations de produits longs et une croissance de 57% des importations de produits plats. Tandis que les importations en provenance de Chine et d’Inde ont diminué de 18% et 26% respectivement par rapport à l’année précédente. Le Vietnam et Taïwan ont accru leurs importations d’acier sur le marché de l’UE en 2018.

Les importations de produits en acier pour profilés lourds ont enregistré la plus forte croissance en 2018, avec une augmentation de 57%, suivie d’une hausse de 51% des importations de barres d’armature. Les importations de barres et de fil machine ont également augmenté de 36% et 20% respectivement. Les importations de tôles quarto et de feuilles de revêtements organiques ont diminué. Les importations de larges bandes laminées à chaud ont enregistré une augmentation de 18%.

En Europe, les importations totales globales de produits plats en acier ont augmenté de 6% en 2018. Les volumes d’importation étaient comparativement moins au second semestre de 2018 en raison de mesures protectionnistes.

L’année dernière, le gouvernement turc a exempté les pays de l’UE des quotas et des tarifs pour les produits d’acier. Au cours des onze premiers mois de 2018, les États-Unis, la Turquie et la Suisse ont été les principaux marchés des exportations de produits en acier finis de l’UE, représentant 42% du total des exportations de produits finis de l’UE.

References:

EUROFER

SteelOrbis

Reuters