Perspectives du Marché européen de l’Acier Pour 2018

Le marché européen de l’acier a retrouvé sa stabilité en 2018. Environs 2,5 millions d’emplois, la production et les niveaux d’emploi du marché de l’acier de l’Union européenne continuent à augmenter. Selon le rapport d’Eurofer, l’industrie sidérurgique européenne a investi 3,9 milliards d’euros en machines et main d’oeuvre neuves annuelment.

Avec des perspectives positives, la consommation apparente du secteur européen de l’acier a atteint 159 millions de tonnes, avec une augmentation de 1,3% l’année dernière. L’utilisation de l’acier indexé a augmenté de 7% dans les tubes, de 6% dans la construction mécanique, de 4,8% dans la construction et de 3,7% dans le secteur de l’automobile.

La valeur ajoutée brute de l’industrie sidérurgique de l’UE est estimée à plus de 128 milliards d’euros si l’on prend en compte les effets directs, indirects et induits. Du point de vue général, la VAB du marché européen de l’acier est de 11% et 7% supérieure à la moyenne de l’ensemble de l’économie de l’UE et du secteur manufacturier en Europe, respectivement.

Le chiffre d’affaires total du secteur sidérurgique est estimé à plus de 123 milliards d’euros, soit six fois plus que la VAB directe de l’industrie, ce qui en fait le chiffre le plus important par rapport aux autres industries manufacturières.

Acier turc Sur le Marché de l’UE

La Turquie est le premier pays exportateur de produits plats en acier et d’importations de produits en acier en 2017. Les exportations d’acier turques ont totalisé 4 674 millions de tonnes l’an dernier, contre 4 288 millions de tonnes en 2016. Entre 2008 et 2017, la Turquie a toujours été l’un des plus grands exportateurs de produits sidérurgiques vers l’Europe.

steel imports to EU
European steel exports
european steel sector 2018

2e trimestre du secteur sidérurgique de l’UE

Au deuxième trimestre de 2018, le marché de l’acier dans l’UE a continué de croître, grâce à une consommation accrue des secteurs utilisateurs d’acier et à des fondamentaux économiques sains. Les livraisons intérieures sur le marché européen ont augmenté de 3,7% sur un an, tandis que les importations des pays tiers ont augmenté de 9,8% au cours de la même période. L’incidence des tensions commerciales sur les perspectives positives n’est pas claire, car la demande est sur le point de se stabiliser.

«La croissance se stabilise sur les marchés de l’acier de l’UE, conformément aux attentes. Cependant, les différents défis auxquels le secteur est confronté nous affecteront au cours des prochains mois. Les tensions commerciales pourraient clairement bouleverser l’équilibre du marché, de même que le ralentissement de la demande dans d’autres secteurs de l’économie » a déclaré Axel Eggert, directeur général de la European Steel Association, dans un communiqué de presse daté du 25 Octobre.